Loading...

Le billet de Mario

Millenials : « Scare » et charisme

Deux thèmes émergent des neurosciences. D’abord, la plus grande part de nos motivations à adopter un style social est régie par un principe d’organisation primordial qui consiste à minimiser le sentiment de ‘menace’ et à maximiser celui de ‘récompense’ (Gordon, 2000). Ensuite, plusieurs domaines d’expériences sociales démontrent l’activation de réseaux neuronaux analogues, pour maximiser la perception de ‘récompense’ et minimiser celle de ‘menace’, aux réseaux utilisés pour les besoins primaires de survie (Lieberman et Eisenberger, 2008). En d’autres termes, les besoins sociaux sont traités de la même manière dans le cerveau que les besoins de nourriture et d’eau.

Bien que la vie professionnelle soit souvent considérée comme un lieu de transaction économique, dans laquelle chacun échange son travail contre une compensation financière, le cerveau la vit avant tout comme un système social. Les Millénials, de par leur approche sociale pour le moins souple et libre, y sont particulièrement sensibles.

Les dirigeants qui comprennent cette dynamique, peuvent mobiliser plus efficacement les talents de leurs collaborateurs, soutenir des équipes collaboratives et créer un environnement qui favorise les échanges productifs. La capacité à adresser intentionnellement la motivation sociale constitue un ingrédient majeur qui, au service du charisme perçu, s’impose comme une capacité de leadership distinctive dans les années à venir.

Le modèle SCARE (David Rock) résume ces deux thèmes dans un cadre qui capture cinq facteurs communs qui peuvent activer une réponse du type ‘récompense’ ou ‘menace’ lors d’échanges sociaux. Ce modèle peut être appliqué (et testé) en toutes situations où les personnes collaborent en groupe. Il implique cinq domaines d’expériences sociales humaines : Statut, Certitude, Autonomie, Relationnel et Équité.

  • Le Statut concerne l’importance relative par rapport aux autres. Le titre traduit le sentiment d’une vie réussie.
  • La Certitude concerne la capacité à rendre le futur prédictible. Les perspectives de prévisibilité confortent le sentiment de sécurité.
  • L’Autonomie procure un sens de contrôle sur les évènements. Elle autorise l’initiative et la responsabilité, importantes dans le sentiment de pouvoir qu’elles confèrent.
  • Le Relationnel est le sentiment de sûreté par rapport à autrui, d’amitié plutôt qu’inimitié. Il libère l’expression d’une certaine vulnérabilité.
  • L’Équité est la perception d’échanges justes entre les personnes. Elle conforte le sentiment d’une reconnaissance tangible à la juste valeur de l’engagement de chacun.

Ces cinq domaines activent soit les circuits de ‘récompense primaire’ ou ‘menace primaire’ (ainsi que réseaux associés) du cerveau. Ainsi, une menace perçue sur le plan du Statut chez une personne active des circuits neuronaux analogues à ceux de la menace sur sa vie. De même, une perception accrue d’Équité, active les mêmes circuits neuronaux que ceux relatifs à une récompense monétaire.

Coaching Ways développe un processus de coaching spécifique, en vue du développement des comportements favorisant la perception de charisme, telle qu’appréciée par les Millénials.

2018-03-27T15:49:14+00:00

About the Author:

Mario Rastelli
Mario est expert pédagogique sur la gouvernance des organisations. Il dirige l’équipe des coachs sur base de sa spécialisation en gouvernance autodynamique et libération du pouvoir dans les entreprises. Il accompagne les équipes dirigeantes à conduite du changement dans le cadre de projets complexes et stratégiques